samedi 10 décembre 2005

Robert Burton (1577-1640), un « cousin » anglais de Montaigne, a dans son incroyable Anatomie de la mélancolie tenté de définir ce trouble de l’humeur. Il avoue, dans sa préface, qu’il écrit « sur la mélancolie pour lui échapper». Pour ce penseur, la mélancolie règne en maîtresse sur l’humanité entière. Keats, auteur de cette formule qui a retenu notre attention, « joy of grief », a écrit une Ode à la mélancolie qui est inspirée de la lecture du volumineux ouvrage de Burton. Le poète voit en la déesse mélancolie beauté et douceur et exhorte à chasser la fausse mélancolie, funèbre et affligée qui nous fait tendre à désirer l’oubli. Il nous demande de garder dans notre bouche son goût mêlé de tristesse et de joie. On retrouve la même idée dans le poème intitulé « Fill for me a brimming bowl » : « I should have felt a sweet relief / I should have felt "the joy of grief.'' » http://www.jose-corti.fr/titresetrangers/anatomie-melancolie.html Les éditions José Corti gâtent leurs lecteurs et nous offrent, en plus de ce chef-d'oeuvre en trois volumes gansés de noir, d'autres ouvrages d'une qualité exceptionnelle, assez difficiles à trouver et inédits dans la langue de Molière, dont Les Pseudodoxia Epidemica de Thomas Browne (1605-1682). Il s'agit d'un vaste ouvrage, qui recense les idées fausses et autres bêtises de son époque. L'intérêt réside dans la composition de l'ouvrage et dans l'étendue des sujets abordés. C'est un livre curieux, mystérieux, plaisant. Une oeuvre hors norme, pour le dire en quelques mots.

Les roses du Pays d'Hiver

Retrouvez une nouvelle floraison des Roses de décembre ici-même.

Rechercher sur mon JIACO

Qui suis-je ?

Ma photo
Holly Golightly
Never Never Never Land, au plus près du Paradis, with Cary Grant, France
Dilettante. Pirate à seize heures, bien que n'ayant pas le pied marin. En devenir de qui j'ose être. Docteur en philosophie de la Sorbonne. Amie de James Matthew Barrie et de Cary Grant. Traducteur littéraire. Parfois dramaturge et biographe. Créature qui écrit sans cesse. Je suis ce que j'écris. Je ne serai jamais moins que ce que mes rêves osent dire.
Afficher mon profil complet

Almanach barrien

Rendez-vous sur cette page.

En librairie

En librairie
Où Peter Pan rencontre son double féminin...

Réédition !! (nov. 2013)

Réédition !! (nov. 2013)
Inédit en français

Actes Sud : 10 octobre 2012

Une histoire inédite de J. M. Barrie

En librairie le 2 juin 2010

Actes Sud, juin 2010.

En librairie...

Terre de Brume, septembre 2010.

Tumblr

Tumblr
Vide-Grenier

Cioran tous les jours

Cioran tous les jours
À haute voix, sur Tumblr

Une de mes nouvelles dans ce recueil

Oeuvre de Céline Lavail

Voyages

Related Posts with Thumbnails



Écosse Kirriemuir Angleterre Londres Haworth Allemagne Venise New York

Copenhague Prague

Les vidéos de mes voyages sont consultables ici et là...

Liens personnels

"Une fée est cachée en tout ce que tu vois." (Victor Hugo)

J'apprends le mandarin

Blog Archive

Entrez votre adresse de courriel :

Lettre d'information barrienne

Archives