mardi 30 janvier 2007
Son oeuvre d'illustratrice est publiée en français aux Editions Nord-Sud. Elle se nomme Lisbeth Zwerger et elle dessine sur un éclat de rire.






Les personnages sont gonflés de fausse naïveté et de douceur réelle. Le trait est délicat. Les couleurs estompées juste ce qu'il faut pour donner l'impression du rêve qui se retire sur la pointe des pieds. Je songe qu'elle aurait donné une autre image de Peter Pan si la dame s'y était intéressée (ce qui, à ma connaissance, n'est pas le cas, alors que Lewis Carroll a obtenu ses faveurs). Qui sait encore que le premier nom de la fée dite (si mal) Clochette, Tinker Bell, fut Tippy-Toe (que l'on pourrait traduire par "sur la pointe des pieds" ou par "Pas de velours", et pourquoi pas par "Passe-velours ") ?
On sent l'influence d'Arthur Rackham quelquefois et la tendresse de cette illustratrice que je ne connais pas depuis longtemps - elle me fut présentée, imaginairement s'entend, par celui qui m'offrit certain Sourire - et qui ne s'intéresse qu'aux vieux contes de l'enfance.
J'ai envie d'associer ces images magnifiques à des citations ou déclarations de Michel Tournier, pour qui j'ai grande admiration, vous le savez peut-être :
La sagesse est altération, mûrissement, mue. C'est pourquoi à la limite un adulte ne saurait être sage. Si l'adultat correspond à une période étale succédant à l'enfance, il signifie débrayage par rapport à la durée. (Le Vent Paraclet)
La sagesse est inséparable de la taille et de l'âge. C'est en ce sens qu'elle comporte toujours une connotation enfantine et justifie l'usage français de parler d'enfants sages ou de recommander aux enfants d'être bien sages. (Le Vent Paraclet)
L'adulte reprend les jouets de l'enfant, mais il n'a plus l'instinct de jeu et d'affabulation qui leur donnait leur sens originel. (Le Roi des Aulnes)

Être monstrueux, génial, féerique, était-ce un adulte nain, bloqué dans son développement à la taille d'un enfant, était-ce au contraire un bébé géant, comme sa silhouette le suggérait ? (Le Roi des Aulnes)













Catégorie :

Les roses du Pays d'Hiver

Retrouvez une nouvelle floraison des Roses de décembre ici-même.

Rechercher sur mon JIACO

Qui suis-je ?

Ma photo
Holly Golightly
Never Never Never Land, au plus près du Paradis, with Cary Grant, France
Dilettante. Pirate à seize heures, bien que n'ayant pas le pied marin. En devenir de qui j'ose être. Docteur en philosophie de la Sorbonne. Amie de James Matthew Barrie et de Cary Grant. Traducteur littéraire. Parfois dramaturge et biographe. Créature qui écrit sans cesse. Je suis ce que j'écris. Je ne serai jamais moins que ce que mes rêves osent dire.
Afficher mon profil complet

Almanach barrien

Rendez-vous sur cette page.

En librairie

En librairie
Où Peter Pan rencontre son double féminin...

Réédition !! (nov. 2013)

Réédition !! (nov. 2013)
Inédit en français

Actes Sud : 10 octobre 2012

Une histoire inédite de J. M. Barrie

En librairie le 2 juin 2010

Actes Sud, juin 2010.

En librairie...

Terre de Brume, septembre 2010.

Tumblr

Tumblr
Vide-Grenier

Cioran tous les jours

Cioran tous les jours
À haute voix, sur Tumblr

Une de mes nouvelles dans ce recueil

Oeuvre de Céline Lavail

Voyages

Related Posts with Thumbnails



Écosse Kirriemuir Angleterre Londres Haworth Allemagne Venise New York

Copenhague Prague

Les vidéos de mes voyages sont consultables ici et là...

Liens personnels

"Une fée est cachée en tout ce que tu vois." (Victor Hugo)

J'apprends le mandarin

Blog Archive

Entrez votre adresse de courriel :

Lettre d'information barrienne

Archives