jeudi 20 avril 2006

Pas assez connu en France, à mon goût, Samuel Johnson (1709-1784) est l'auteur d'un dictionnaire aussi célèbre en Grande Bretagne que le Littré en France. Certes, je ne possède que ce recueil sélectif de ses articles les plus fameux,
mais j'apprécie pleinement la clareté de ses définitions (et souvent l'impertinence du rédacteur) et les multiples citations et références à Shakespeare ou à Milton par exemple. Vous ai-je déjà confessé ma folle admiration pour le Paradis perdu de Milton et son éclatante traduction par Chateaubriand ? Digression. Revenons au sujet du jour. Cacochyme, atteint de scrofule*, sourd, aveugle d'un oeil (il était de ceux que Platon aurait exposés sans le moindre état d'âme) Samuel batailla ferme pour survivre. Cela en valut la peine puisqu'il nous laissa cette somme (mais également d'autres ouvrages où domine un ton mordant et acide). Voici comment on résume, avec désinvolture, la vie d'un grand homme. Songez à ce que nos suiveurs diront de la plupart d'entre nous. Rien. Et moins que ceci encore. Définitions : "avoine" : une céréale qui est, en général, donné en Angleterre aux chevaux, mais qui semble faire vivre les gens en Ecosse. "vie" : un comprimé qu'aucun d'entre nous ne peut consentir à avaler sans enrobage flatteur. Le meilleur site internet consacré à cet homme (en anglais) : ici

*SCROFULE, subst. fém. MÉD., vx. Toute infection chronique banale de la peau et des muqueuses (otites, rhinites, etc.) ou inflammation des ganglions et des articulations (d'apr. Méd. Biol. t. 3 1972). Rem. La plupart des formes de scrofule sont actuellement classées parmi les affections tuberculeuses ou syphilitiques: La forme de tuberculose qui en résulte ressemble singulièrement, dans sa première phase, à celle qui caractérise chez l'homme, surtout dans l'enfance, la scrofule ( CALMETTE, Infection bacill. et tubercul., 1920, p. 122). MÉD. ANC., surtout au plur. Lésions diverses manifestant cette affection. Synon. écrouelles, humeurs froides (v. humeur I B), strume. Il était si petit, les membres grêles, avec des articulations énormes, grossies par des scrofules, qu'elle le prit à pleins bras ( ZOLA, Germinal, 1885, p. 1145). Des calèches dont la longue théorie qui défile au trot dans les deux sens est escortée d'une nuée de petits mendiants, (...) et les plus misérables vont tout nus mais habillés de croûtes et de scrofules! qui font la roue dans la poussière, courent entre les pattes des chevaux (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 96). Prononc. et Orth.: []. Ac. 1762-1878, au plur.; 1935, au sing. Étymol. et Hist. Fin XIVe s. (Livre des secrez de nature, éd. L. Delatte, p. 332 cité ds Fr. mod. t. 39, p. 157). Empr. au b. lat. scrofulae « écrouelles », v. ce mot. Fréq. abs. littér.: 22. Bbg. QUEM. DDL t. 6. VAGANAYRom. Forsch. 1913, t. 32, p. 160. (H.). Pour l'hist. du fr. mod. Trésor informatisé de la langue française

Les roses du Pays d'Hiver

Retrouvez une nouvelle floraison des Roses de décembre ici-même.

Rechercher sur mon JIACO

Qui suis-je ?

Ma photo
Holly Golightly
Never Never Never Land, au plus près du Paradis, with Cary Grant, France
Dilettante. Pirate à seize heures, bien que n'ayant pas le pied marin. En devenir de qui j'ose être. Docteur en philosophie de la Sorbonne. Amie de James Matthew Barrie et de Cary Grant. Traducteur littéraire. Parfois dramaturge et biographe. Créature qui écrit sans cesse. Je suis ce que j'écris. Je ne serai jamais moins que ce que mes rêves osent dire.
Afficher mon profil complet

Almanach barrien

Rendez-vous sur cette page.

En librairie

En librairie
Où Peter Pan rencontre son double féminin...

Réédition !! (nov. 2013)

Réédition !! (nov. 2013)
Inédit en français

Actes Sud : 10 octobre 2012

Une histoire inédite de J. M. Barrie

En librairie le 2 juin 2010

Actes Sud, juin 2010.

En librairie...

Terre de Brume, septembre 2010.

Tumblr

Tumblr
Vide-Grenier

Cioran tous les jours

Cioran tous les jours
À haute voix, sur Tumblr

Une de mes nouvelles dans ce recueil

Oeuvre de Céline Lavail

Voyages

Related Posts with Thumbnails



Écosse Kirriemuir Angleterre Londres Haworth Allemagne Venise New York

Copenhague Prague

Les vidéos de mes voyages sont consultables ici et là...

Liens personnels

"Une fée est cachée en tout ce que tu vois." (Victor Hugo)

J'apprends le mandarin

Blog Archive

Entrez votre adresse de courriel :

Lettre d'information barrienne

Archives