lundi 18 décembre 2006
"Le bonheur d'être triste" de Victor Hugo ou la "joy of grief" de Keats, je l'avais déjà expérimenté livresquement, j'y avais consacré des pages, en me délectant entre autres de L'Anatomie de la mélancolie de Burton, mais je ne vais pas à nouveau vous faire part de mon enthousiasme ; il me semble que je vais épuiser nerveusement, si ce n'est physiquement, les quelques lecteurs qui demeurent. Il me manquait pourtant l'essentiel depuis tout ce temps. Honte à moi. Heureusement que je n'ai jamais osé me dire philosophe ! Je suis si inculte et si si vaporeuse quand il s'agit de penser pour de vrai !
Dès que je l'ai vu en rayon, je suis littéralement tombée à la renverse. J'espère avoir occasion de vous en reparler. Sachez simplement, pour ceux qui l'ignoreraient, que c'est un livre majeur, indispensable et incomparable. Ce livre est le genre d'ouvrage qui me rappelle à ma modeste vocation, malgré mes lacunes et mes limites. C'est aussi le genre d'ouvrage qui me crucifie à jamais dans ma détestable médiocrité. Pourtant, au-delà de tout, surnage une volonté d'émulation qui me tonifie.

Cf. mon billet sur Deuil et mélancolie.
D'occasion, je les récupère ici et là ces volumes consacrés à des acteurs ou des cinéastes. J'ai une affection particulière pour ces minces volumes, en général assez pertinents. J'avais oublié à quel point Judy Garland était morte jeune et désespérée.
Je préfère l'oublier à nouveau. ************ Ce billet est le 700e des Roses de décembre. **************

Les roses du Pays d'Hiver

Retrouvez une nouvelle floraison des Roses de décembre ici-même.

Qui suis-je ?

Ma photo
Holly Golightly
Never Never Never Land, au plus près du Paradis, with Cary Grant, France
Dilettante. Pirate à seize heures, bien que n'ayant pas le pied marin. En devenir de qui j'ose être. Docteur en philosophie de la Sorbonne. Amie de James Matthew Barrie et de Cary Grant. Traducteur littéraire. Parfois dramaturge et biographe. Créature qui écrit sans cesse. Je suis ce que j'écris. Je ne serai jamais moins que ce que mes rêves osent dire.
Afficher mon profil complet

Almanach barrien

Rendez-vous sur cette page.

En librairie

En librairie
Où Peter Pan rencontre son double féminin...

Réédition !! (nov. 2013)

Réédition !! (nov. 2013)
Inédit en français

Actes Sud : 10 octobre 2012

Une histoire inédite de J. M. Barrie

En librairie le 2 juin 2010

Actes Sud, juin 2010.

En librairie...

Terre de Brume, septembre 2010.

Tumblr

Tumblr
Vide-Grenier

Cioran tous les jours

Cioran tous les jours
À haute voix, sur Tumblr

Une de mes nouvelles dans ce recueil

Oeuvre de Céline Lavail

Voyages

Related Posts with Thumbnails



Écosse Kirriemuir Angleterre Londres Haworth Allemagne Venise New York

Copenhague

Les vidéos de mes voyages et explorations sont ici et là...

Liens personnels



Le site de référence de J.M. Barrie par Andrew Birkin (anglais)

Mon site consacré à J.M. Barrie (français ; en évolution permanente)



Site de la Société des amis de J.M.Barrie (français ; en construction)


Forum Barrie (en français)



Mon site consacré à Cary Grant (français ; en contruction)



Ma page sur Lewis Carroll (français)
"Une fée est cachée en tout ce que tu vois." (Victor Hugo)

J'apprends le mandarin

Blog Archive

Entrez votre adresse de courriel :

Lettre d'information barrienne

Archives

Gadget

Ce contenu n'est pas encore disponible en cas de connexion chiffrée.